CE2

Nous avons trouvé un lieu pour partager notre solution !

Le jeu sera disponible à la médiathèque !

Comment amener la biodiversité dans la cour d'école ?

Nous sommes 12 élèves de l'école Valin à La Rochelle et dans le cadre d'un atelier multi âge ( CP à CM2), nous avons travaillé sur notre projet Bâtisseurs. Nous avons remarqué qu'il y avait peu d'insectes dans notre cour d'école et nous avons décidé de construire une cabane à insectes avec des matériaux de récupération.

Comment faire prendre conscience de la pauvreté dans notre commune ?

Le thème choisi cette année sur ce qui touche le plus les élèves de la classe de CE2/CM1 de l'école Bernard Clavel de Saint-Lupicin  est la pauvreté. Ils ont mené l'enquête auprès des familles, de la mairie et de l'association  locale les Restaurants du Coeur. Ils découvrent des chiffres hallucinants sur l'augmentation du nombre de familles concernées par la pauvreté et notamment sur la pauvreté qui touche les enfants. 

Comment faire connaître ces chiffres et les actions proposées localement ? Ils réfléchissent à un  plan d'action , un moyen de communiquer ces chiffres pour faire prendre conscience de la réalité. 

Etape 0 : Origine du projet

 

Lana, une élève de notre classe, a proposé de sauver le monde lors d'un conseil coopératif. Les conseils coopératifs sont des moments de partage de ressentiments. Ils ont lieu les vendredis soirs. Lors d'un conseil, on traite les messages de la boîte à messages. Il y a trois types de feuilles de papier. Le rouge représente les critiques de la classe, les papiers verts pour les souhaits et les idées de projets, les jaunes pour les félicitations et les remerciements. On règle les problèmes et on remercie ceux qui nous ont aidé...

Voici le bulletin à l'origine de ce projet : 

 

Etape 3 : Les déchets

Les actions des groupes engagés contre les déchets et en faveur de l'environnement.

3 groupes, 3 actions... Ramasser des déchets dans la ville / Mettre en place du recyclage à l'école / Sensibiliser les élèves avec des affiches

 

Ramassage de déchets

 

On a organisé un grand ramassage de déchets dans notre ville. Pour s'organiser, on a demandé à l'Agence des Espaces Verts d'Ile de france, ce sont des gens qui s'occupent de la forêt, qu'ils nous prêtent du matériel. On a demandé des gants, des pinces et des sacs poubelle. Nous avons écrit et tapé à l'ordinateur les mots pour les parents. Puis, nous avons choisi les parcours. Nous avons choisi nos parcours à l'aide d'une carte de Cormeilles en Parisis, nous avons choisi de nous rendre là où il y avait beaucoup de gens et donc beaucoup de déchets (gare, abords de collège, abords de lycée, gymnase...). Nous avons choisi 4 parcours, qui nous ont occupés 4 demis-journées (environ 8 heures en tout). On a découvert qu'il y avait beaucoup de mégots par terre. Au deuxième parcours, une journaliste de la ville nous a photographié et elle a écrit un article sur la page facebook de la ville.  Malheureusement, une de nos élèves s'est bléssée sur le quatrième parcours.

 

On a ramassé 71 kgs de déchets au total. L'adjoint au maire de Cormeilles est venu nous remercier et nous féliciter dans notre classe. La plupart des élèves étaient surpris et très fiers de cette visite, dont les membres organisateurs de cette solution.

 

Lisa, Mahel, Youcef et Ilann

 

Mettre en place du recyclage à l'école

Nous avons été répartis dans toutes les classes de l'école et dans l'école voisine. C'était pour expliquer aux élèves ce qu'on fait en ce moment sur Bâtisseurs de possibles, et notre groupe à nous c'est le recyclage. Nous essayons de recycler le plus de choses possibles ! Pour recycler, on a commencé à collecter des piles usagées puis du papier. Nous avons installé des boîtes dans les couloirs de l'école, dans une autre classe et à l'école voisine.

Nous commençons à faire des affiches pour expliquer aux élèves de l'école comment faire un pique-nique zéro déchet.

 

Des personnes se sont plaint que la Terre n'allait pas bien. Nous avons presque tous appris qu'il existe une association qui s'appelle Batribox. Cette année, le projet Batribox servait à aider un centre de santé au Congo à Brazzaville.

 

Adam, Rim, Raphaël et Luca

Sensibiliser les élèves avec des affiches

 

Nous sommes 4 élèves de CE2D : Jean, Claire, Quentin et Lucas. Nous faisons des affiches sur les déchets :

5 affiches pour expliquer aux élèves de l'école qu'il faut jeter ses déchets à la poubelle,

3 affiches pour ne pas gaspiller l'eau (elles seront placées aux toilettes des filles, aux toilettes des garçons et à la cantine),

3 affiches pour les mégots par terre (on les placera au portail de notre école),

et 2 affiches pour ne pas gaspiller la nourriture à la cantine. 

Jean s'est inspiré d'un jeu vidéo pour dessiner ses affiches, Lucas s'est inspiré de sa salle de bain pour dessiner le robinet d'eau, Claire s'est inspirée de son imagination et Quentin s'est inspiré des problèmes du monde et d'images d'internet.

Notre première étape c'était de dessiner un modèle et d'écrire des informations sur le poster. La deuxième étape est de photocopier le modèle pour avoir le bon nombre d'affiches. La troisième étape a été de colorier les affiches. Et la quatrième étape est de les plastifier. La dernière étape c'est de les afficher dans l'école.

Nos réussites : Les affiches sont réussies, nous avons réussi notre projet

Nos echecs : Jean pense qu'il a perdu du temps parce que son modèle était trop petit et il a dû recommencer, on a eu un problème de photocopieuse.

Jean, Claire, Quentin et Lucas

Etape 3 : La pauvreté

Les actions du groupe engagé contre la pauvreté et la précarité.

3 groupes, 3 actions complémentaires : Organiser une collecte pour les Restos du Coeur / Ecrire une chanson pour les pauvres / Organiser une cérémonie caritative

Organiser une collecte pour les Restos du Coeur

Notre expérience Bâtisseurs de possibles. Nous avons écrit et tapé un mot pour expliquer aux parents qu'on organisait une semaine de collecte à l'école Maurice Berteaux 1. Nous avons imprimé les mots et nous avons appris à nous servir d'un massicot pour couper les mots. C'était très dur, on a râté plein de fois. Melchi et Samy ont dessiné des pancartes que l'on a scotché sur la table. Nous avons installé une table devant l'école, avec des bacs, des caisses et des sacs pour récolter le plus de lots possibles. 

Notre maître a contacté les Restos du Coeur. Un bénévole de l'association est venu récupérer les vêtements, les jouets et la nourriture que nous avions collectés. Nous avons récolté plus de 70 sacs et caisses d'affaires. Nous avons fait des chaînes humaines et on s'est entraidé pour transporter les dons de la reserve jusqu'au camion. Nous avons réussi notre projet.

Gabriel, Samy, Lenny, Namory, Melchisedek

Ecrire une chanson pour les pauvres

Nous avons inventé une chanson sur les pauvres. Nous avons eu besoin d'un rythme et puis des paroles. Nous avons appris à faire une chanson. Les échecs étaient de trouver les paroles et la réussite c'est d'avoir terminé la chanson. Maintenant il faut l'apprendre, pour la chanter devant les spectateurs de notre cérémonie de fin d'année. Nous nous sommes organisées pour expliquer la pauvreté en chantant. Nous avons voulu cette action car ça nous a touché. On a pensé que ce serait mieux de transmettre aux autres de cette manière.

Yasmine, Maëlys, Lina et Hajar

Organiser une cérémonie caritative

On essaie d'organiser une cérémonie caritative dans l'école, il y aura des ventes de gâteaux et un spectacle. Cette cérémonie sera le mardi 02 juillet 2019. Le spectacle durera environ 1heure et la vente de gâteaux durera environ 45 minutes. La cérémonie commencera à 18h30 par la vente de gâteaux et se finira vers 20h30. Nous allons récolter de l'argent pour les donner à une association qui s'occupe des pauvres. Ce sera un spectacle de chant et nous chanterons toutes les chansons que l'on a apprises cette année avec notre maître et la chanson inventée par un groupe de Bâtisseurs de possibles. La vente de gâteaux commencera à 18h30 et se finira à 19h15 puis le spectacle commencera à 19h30 jusqu'à 20h30.

Lana, Giulia, Salomé, Elisa et Manelle

 

 

 

Etape 2 : Proposer des solutions

Une fois que nous avions admis qu'il était difficile voire impossible de nous départager, nous avons choisi de traiter les problèmes des déchets dans l'école et la ville et aussi la pauvreté. Nous avons essayé de proposer des solutions, le plus de solutions possibles afin de selectionner celles que nous pourrions mettre en place.

Nous avons commencé par réaliser un arbre à problèmes pour chaque thématique. Puis la classe, en groupes, a proposé des solutions réalisables ou farfelues pour aider la planète. Après avoir argumenté et beaucoup échangé, nous avons voté pour les solutions qui nous plaisaient le plus, à court terme, moyen terme et long terme. Nous avons essayé de choisir des solutions réalistes pour pouvoir les mettre en place d'ici la fin de l'année. Nous avons par exemple, écarté la fabrication d'un sous-marin ramasseur de déchets...

 

Etape 1 : Identifier des problèmes

Les élèves ont du réfléchir et tenter d'identifier des problèmes qui les touchent dans leurs quotidiens. Nous avons reçu des propositions tantôt loufoques, tantôt très graves. Nous avons réuni toutes nos idées pour essayer de n'en garder qu'une...

 

Nous avons chacun expliqué un problème qui nous dérange puis nous avons voté pour celui qui nous dérangeait le plus. Il y avait eu beaucoup de problèmes (exemple : la santé, les déchets...etc). Nous avons voté, plusieurs fois. Il restait trois problèmes : les déchets, les pauvres et les gens atteints de phlébites. Le maître a éliminé ce dernier problème car il ne savait pas trop comment nous pourrions intervenir. Après des jours de votes et de débats, nous n'avons pas pu départager les deux problèmes restants. Les déchets et les pauvres ont gagné. 

Bâtisseurs de possibles CE2 Maurice Berteaux 1

Les élèves de CE2D de l'école Maurice Berteaux 1, Cormeilles en Parisis 95, ont réfléchi puis agi pour leur environnement et pour la pauvreté. Ils sont devenus de véritables Bâtisseurs de possibles...

2019 - étape 4 - partager notre expérience et nos solutions

Enfin, nous avons produit deux documents :

Une vidéo que vous pourrez voir ici :

Foot ensemble ! - CE1-CE2 - 2018-2019 - Sébécourt

Un document proposant aux classes ou aux écoles intéressées l'exposé de notre expérience afin qu'elles puissent expérimenter nos solutions et améliorer l'égalité entre les filles et les garçons durant leurs propres récréations (en cours de rédaction).