CM1

Comment faire pour que les habitants de notre village s'entraident pour réduire les déchets?

Nous sommes une classe de CM1-CM2 du village Bernos-Beaulac en Nouvelle-Aquitaine !

Un jour notre maîtresse nous a demandé si on pensait que des enfants pouvaient changer le monde... Nous n'étions pas d'accord et l'un d'entre nous a dit qu'il fallait essayer pour le savoir ! C'est ce que l'on a décidé de faire et c'est là que notre maîtresse nous a présenté les Bâtisseurs de Possibles !

Nous avons remarqué plusieurs problèmes la protection de la planète dans notre village et la solidarité dans notre village. L'un de  nous a dit "Peut-être que si les gens s'entraidaient un peu plus, on pourrait mieux prtéger notre planète !".

Notre problématique est donc "Comment faire pour que les habitants de notre village s'entraident pour réduire les déchets?"

Comment réduire l'impact climatique des JO 2024?

Nous sommes les élèves de la classe de CM1-CM2 de l'école Alphonse Daudet de Plaisance-du-Touch.

Comme nous avions travaillé sur le climat avec notre projet Savanturiers et que notre thème de classe était les JO, nous avons décidé de traiter le thème du climat appliqué aux JO 2024.

 

Comment lutter contre le bruit à l'école ?

Nous sommes la classe de CM1 de l'école Jean Albany. Académie de la Réunion.
Il y a beaucoup de problèmes dans notre environnement proche, mais nous avons choisi le bruit, la nuisance sonore parce qu'il était partout, tout autour de nous... et surtout qu'il était le premier à agir sur notre apprentissage... Au travers du montage, nous avons essayé de faire de la prévention pour réduire les nuisances sonores, dans la cantine, sous le préau, lors des activités sportives en salle,...

Résumé de notre projet

D'octobre à décembre - l'étape 1 et 2 ( choix du problème et des solutions ; la gestion des déchets à Maurice, il y en a un peu partout ?)

Decisions prises de : 

  • réaliser des affichages chocs de sensibilisation ( vote dans la classe de 2 affiches)
  • réaliser un clean up day ( en fait nous avons fait 2 ! avec pour le dernier près de 300kg de déchets ramassés)
  • envoi de lettres à des entreprises d'emballage plastique afin d'utiliser d'autres emballages plus écologiques
  • et enfin réaliser un clip de sensibilisation ( recherche d'un metteur en scene, écriture du scénario, travail sur les plans,....)

A partir de janvier, c'était la phase de réalisation. Le tournage du film a débuté avril et s'est achevé fin mai. Nous sommes à present dans la phase 4, par petits groupes de 3, on passe dans chaque classe de l'école ( 14 classes élémentaires ) pour sensibiliser et expliquer comment produire moins de déchets, et le film a été posté sur la page Facebook de l'école. 

 

Le voici : 

 

 

Comment faire prendre conscience de la pauvreté dans notre commune ?

Le thème choisi cette année sur ce qui touche le plus les élèves de la classe de CE2/CM1 de l'école Bernard Clavel de Saint-Lupicin  est la pauvreté. Ils ont mené l'enquête auprès des familles, de la mairie et de l'association  locale les Restaurants du Coeur. Ils découvrent des chiffres hallucinants sur l'augmentation du nombre de familles concernées par la pauvreté et notamment sur la pauvreté qui touche les enfants. 

Comment faire connaître ces chiffres et les actions proposées localement ? Ils réfléchissent à un  plan d'action , un moyen de communiquer ces chiffres pour faire prendre conscience de la réalité. 

Comment lutter contre la déforestation ?

Nous sommes les CM1-CM2 de l'école de Saint Amand Magnazeix en Haute-Viene (87). Dans notre école, nous sommes 42 élèves répartis en 2 classes : CE1-CE2 et CM1-CM2. Nous vivons dans une commune rurale et sommes très heureus tous ensemble à l'école. Nous essayons chaque jour de faire preuve de solidarité, d'empathie et surtout nos maîtresses nous aident à nous respecter et à régler nos différends en parlant. Dans notre école, aucune place pour la violence, qu'elle soit physique ou verbale.

Un repas pour les sans-abri

Nous sommes une classe de CE2/CM1/CM2 de l’école du Bocage à Cossé d’Anjou (Chemillé-en-Anjou) dans le Maine et Loire. C’est la première fois que nous participons à Bâtisseurs de Possibles.

Notre projet est de cultiver des légumes pour cuisiner un repas pour les sans-abri qui fréquentent le local d'hébergement temporaire de notre commune.

Etape 1

Etape 2

Etape 3 - réalisation