Après l'étape 4... les jours qui suivent : la vie au quotidien dans la nouvelle classe...

Cet aménagement de classe élu par les élèves qui inquiétait la maîtresse... car frontal... en fait ... a bien surpris ! Comme quoi l'esprit Bâtisseurs de possibles qui a infusé depuis la rentrée 2017 avec le premier projet... a fait son chemin.

Il y a eu la crainte que tout ce qui avait été mis en place pour construire un travail collaboratif tombe à l'eau... Eh bien.... pas du tout... au contraire. D'accord il faut encore plus de recul pour voir le devenir de cette classe, mais vendredi 16 février a été tout simplement FANTASTIQUE ! 

Faire confiance aux élèves, être aussi vrai avec eux... cela constitue une richesse relationnelle... 

Alors d'eux-mêmes les élèves ont déplacé les tables pour travailler ensemble...

Un jeu collectif en étude de la langue était prévu... les élèves ont spontanément ôté la tente et nous nous sommes tous retrouvés au centre de la classe, sur l'île de Clément... 

 

Après la récréation du matin, un temps de méditation est systématiquement proposé, les élèves en général restaient assis sur leur chaise... et là :

 

 

 

Ceux qui avaient terminé se sont regroupés pour faire des jeux mathématiques sur le VPI : et là chose étrange, le stylet qui ne fonctionnait pourtant plus s'est mis à "marcher", il était lui aussi comme inspiré ! ;) 

Clément a voulu faire ses mathématiques dans la tente... eh oui, son île ! 

 

Alix a voulu faire des mathématiques sur le tableau vert avec une camarade : des décompositions de nombres à tour de rôle.

D'autres élèves se sont rassemblés pour travailler ensemble : ils ont osé quitté leur table pour s'installer à d'autres tables ...

Bref... une belle ambiance qui donne envie d'apprendre.

Eliott voulait travailler ainsi... pourquoi pas ? 

 

Sur le temps de l'étude, des élèves ont poussé les tables pour créer un jeu de la marchande, particulièrement dynamique ! J'ai retenu leur idée pour la rentrée.

Des élèves sont venus me demander s'ils pourraient réfléchir à la création d'ateliers pour la rentrée : OUI bien sûr !!!

Un projet ... qui donne des ailes... pas seulement aux élèves !es 

Des élèves mobiles pour mobiliser des apprentissages... --> alors cela est une invitation à repenser encore et encore les pratiques pédagogiques.

 

 

Etape 4 - Le temps du partage

https://www.youtube.com/watch?v=ghweKvpzk6w&feature=youtu.be

 

Quelques secondes de plus que prévu... Toujours cette course après le temps...

Voici donc un résumé du travail des élèves, de leur projet... qui va réellement vivre à partir du retour des vacances...

 

Je pense que ce travail quotidien sur la classe va manquer à tous : ils étaient VRAIMENT ENGAGES...

Ce qui est intéressant va être l'expérimentation... et tout le questionnement que cela va entraîner non seulement pour les élèves mais aussi pour l'enseignante ! A nouveau une autre classe, un autre espace et donc de nouvelles pratiques pédagogiques !

L'aventure continue !

 

Etape 3 - Réalisation du projet  : aménager autrement la classe pour que l'ambiance soit plus sereine, les élèves encore plus heureux...

 

 

 Un jour particulier pour réaliser cet autre espace : c'est le jour du carnaval !

Ce temps est le plus "chouette" pour les élèves : c'est du concret... Tous s'y mettent... Et les voilà en train de tout bousculer, pousser... changer en cours de route, car la réalité impose des contraintes auxquels ils ne pensaient pas. 

Chloé se charge des photos :

 

Entre la solution imaginée et la mise en oeuvre du projet... la réalité de la classe s'impose... Yoann... et beaucoup d'autres élèves réfléchissent à ce qui est faisable ou non...

 

Yoann, sage, observe... réfléchit...

Eh hop... j'y vais !

Clément remarque que le casier n'est pas dans le bon sens !

Mais... la classe est trop petite ! 

IMG_4862

 

Beaucoup de réflexions... Ce questionnement est vraiment riche, car l'élève se projette...

 

 

 

 

Certains élèves s'installent déjà... En particulier, ceux qui voulaient une table seule... mais qu'à certains moments... VIVE LA FLEXIBILITE !

 

Au centre, un grand espace vide... bizarre ! Clément propose qu'on y mette la tente... "Maîtresse, on met une île au centre..." 

Et voilà Chloé... qui porte l'île... cette île qui sera un lieu de calme, de détente... 

 

 

Clément sur son île... Il ira souvent !

 

L'environnement d'apprentissage est bousculé... On y retrouve les espaces où les élèves pourront se rendre sans se heurter aux tables, aux chaises, sans zigzaguer... 

L'espace Kapla où l'on retrouve Thomas, Alix, Eliott. 

Thomas et Alix
Eliott

L'espace peinture - créativité où l'on retrouve Gabrielle, Léo et Clément qui a quitté son île pour un moment :

 

 

L'espace expérimentations où l'on retrouve Louis qui a décidé de faire des plantations... 

L'espace "Détente - Ile" où l'on retrouve Isabella :

 

 

 

 

L'espace "Questionner le monde ", un tout petit espace... où l'on retrouve Quentin :

 

Cet environnement d'apprentissage repensé, recréé par les élèves doit maintenant se vivre, s'expérimenter...

 

Comment va-t-on travailler dans ce nouvel espace ? Il faut le temps de se l'approprier... de le manipuler aussi... C'est un espace mouvant... qui va apparaître... à suivre ... cette histoire n'est pas terminée... ;) 

 

Etape 2 - Suite... Vendredi 9 février - Lundi 12 février -

 

L'aménagement de la classe questionne toujours plus les élèves... Dès qu'un travail est terminé, ils prennent une feuille de brouillon et dessinent leur classe de "rêve" ... pour mieux vivre ensemble.

Des élèves ont mis ensemble un "sage" et un "pas sage", celui ou celle qui parle, qui bouge, qui a du mal à rester plus de quelques minutes attentifs... et cela dans le but de l'aider ...

Mais au fait qui sont les "pas sages"... ?

Chaque élève sur des petits papiers a noté comment il était :

rose : sage et se met au travail...

violet : bavard mais travaille

beige : manque d'attention

Chacun a lu son profil... Ils ont tous eu un regard très objectif... 

 

 

La première proposition de Chloé... : eh bien... elle est seule avec Brayan dans la classe ! 

 

Jenna a fait un plan de la classe chez elle, qu'elle a présenté au "Quoi de neuf"... 

 

Travaux de groupe après les recherches individuelles

 

Ils ont des idées qui parfois peuvent surprendre... comme mettre le bureau de la maîtresse au centre, ou devant... pour bien voir chacun... et gronder si besoin celui ou celle qui ne travaille pas... car d'après Chloé, c'est en grondant que l'élève comprend... Cela ouvre à des débats, des échanges dans la classe, qui jamais n'auraient pu avoir lieu sans cette réflexion sur l'aménagement... Faut-il gronder pour comprendre ? ... Ne faut-il pas comprendre pour engager l'autre dans la compréhension et dans l'envie d'apprendre ? Beaucoup de questions

Comment l'enfant a-t-il ces réflexions ? 

Les élèves aspirent plus à des places individuelles pour pouvoir mieux se concentrer... Mais le vivre ensemble suppose aussi d'apprendre à travailler ensemble avec nos différences... Le travail de groupe n'est pas toujours facile, les élèves doivent apprendre à s'écouter. Thomas propose de prêter sa règle comme bâton de parole dans le groupe, une façon de laisser l'autre aller au bout de sa phrase sans être interrompu, ce qui n'est pas facile.

Je pourrais guider les élèves dans leur choix, les influencer en laissant la classe comme elle est avec ses groupes qui permettent de coopérer, de s'entraider... mais je veux les laisser aller au bout de leur réaménagement, les laisser expérimenter le réaménagement de leur espace pour voir ce que cela va donner...  Et si cela leur permettait d'être plus attentifs... 

 

 

... 

 

 

 

Vient le moment du vote... Quel aménagement de classe choisir ?

Chaque groupe a présenté son aménagement...2 sont à égalité...: le groupe C avec Alix et le groupe B avec Chloé....Alors lequel va l'emporter ?

Les deux sont conviviaux : des tentes pour lire, se reposer, des poufs pour se détendre... et des espaces pour travailler soit seul, soit en groupe, soit en binôme...

Lundi 12 février aura lieu un autre vote pour départager ! 

Ensuite les élèves devront penser l'aménagement choisi, le questionner, l'améliorer... et envisager comment travailler dans cet espace... 

Lundi 12 février... Encore un vote... 

Processed with MOLDIV

 

L'aménagement de la classe B a reçu 15 votes.

Un élève ayant voté pour le C a pleuré, car dit-il cela va rendre difficile les travaux de groupe... Chloé est prête à ce que l'on ne choisisse pas son aménagement... mais ce ne serait pas juste vu l'attraction qu'a eu celui-ci .

Grosse déception... mais pourquoi ne pas envisager le plan de la classe B... avec les idées de la classe C  ????

Le sourire revient aux lèvres de l'enfant triste.

Demain... les élèves vont chercher d'autres solutions en gardant le plan de base d'aménagement du groupe de Chloé, Brayan et Matis...

Mardi 13 février...

En fin de compte, suite à de nombreuses réflexions... avec les élèves...avec les collègues également... nous décidons de tenter le plan B qui avait reccueilli un maximum de voix... en rassurant quelques élèves déçus... : mais oui... il y aura toujours des ateliers dans la classe...

 

Alors... alors... est venu le temps de la réalisation de leur classe....

 

Etape 2 : Réaménager l'espace de la classe, paroles aux enfants... Mais quelle classe va émerger ???

Le bilan de l'étape 1.... axe la réflexion des élèves sur l'aménagement de la classe... Mais on laisse encore certains réfléchir aux thématiques qui les portent... et sur lesquelles nous reviendrons forcément au terme de ce cheminement.

Par groupe... les élèves recherchent des idées : un espace qui appelle une classe paisible !

Un groupe travaille sur le vivre ensemble, un autre sur  le travail dans la classe et quatre autres groupes sur l'aménagement de la classe : Comment satisfaire tout le monde ? Ceux qui veulent travailler seuls, ceux qui veulent travailler en groupe, ceux qui veulent les deux !!! Ceux qui préfèrent apprendre en jouant, d'autres... Bref... DIFFICILE !!! Des bouées sont jetées ... auxquelles chacun s'accroche pour trouver une issue à sa réflexion.

 

Mardi 6 février

Les élèves travaillent tous par groupe sur l'espace de la classe. Les élèves se questionnent sur la disposition des tables dans la classe, sur la répartition des élèves aussi : Comment travailler avec un camarade qui parle tout le temps à ses côtés ? Comment travailler avec un camarade qui bouge tout le temps ? Comment se déplacer avec les tables ainsi disposées... ? Beaucoup d'élèves se plaignent des cartables qui bloquent le passage, des chaises qui se heurtent quand on se lève, des tableaux qui ne sont pas bien visibles pour tous... 

 

 

 

 

Processed with MOLDIV

Voici un groupe en pleine recherche : Clémence, Eva, Fleur, Gabrielle, Lily,

 

 

Etape 1 - Que de problèmes...

Les élèves rassemblent leurs petits post-it... ça va un peu dans tous les sens : trop de travail, pas assez de travail, trop de mathématiques, pas assez de mathématiques, trop de chaises, trop de... entre le trop de et le pas assez de... Difficile de voir une issue... Comment vivre bien ensemble avec toutes ces différences ? Mais oui ... c'est un PROBLEME... 

Les élèves cherchent... mais le travail leur paraît difficile... Car normalement... eh oui... normalement "on" ne demande pas à des élèves leur avis sur la classe... "ça ne se fait pas"... c'est le maître, la maîtresse à bord qui "gouverne"... Là NON ! 

Processed with MOLDIV